Air Méditerranée

S’identifier Bienvenue Se connecter Nouveau Membre ? Créer un compte

Destinations France Europe Afrique Amériques Asie Moyen Orient Océanie nike air max pas cher Où et quand partir ? Agenda culturel Evénements Comment y aller Inspirations Reportages Idées weekend Dossiers Inspirations Actus ExpérienceRoutard Où partir en 2017 ? Dossiers pratiques Livres de route Forums Choisir un forum Actualité de la communauté Carnets de voyage Trouver un compagnon de voyage Petites annonces BONS PLANS HTELS BONS PLANS CAMPINGS Photos Communauté photo Photos par destinations Photos par thèmes Le monde en images Partager des photos Forum photo Vidéos de voyage Vols Hôtels Voitures Séjours

nous sommes rentrés de zante le vendredi 18 juillet, vol bien passé, si on ne prend pas en compte le retard au départ de lyon (11 juillet) et ce jour au départ de zankinthos. sauf qu’ils n’ont pas embarqué nos bagages. et oui, en arrivant à st exupéry rien!!!! à lyon on nous dis dans 3 jours, lundi rien mardi rien et aujourd’hui mercredi , on nous dis qu’ils viennent a peine d’arriver à paris donc pas avant jeudi , vendredi voir samedi prochain, on ne les croit plus.

au tel , la personne pas gêné du tout , nous dit qu’il n’y a aucun recours donc pas inquiète pour un sous. nous devions repartir , et bien annulé et toujours rien à faire au niveau compagnie aérienne.

c’est vraiment une catastrophe.

Le retard ou la perte de babage est une chose qui existe, pas trop fréquente, mais elle existe. Dans votre cas, c’est un retard de bagages. Quand ils sont repérés et identifiés, ils partent généralement sur le vol suivant, sauf en cas de charge maximale de ce vol et il peut parfois attendre un peu, surtout en haute saison avant de partir. Parfois cela peut être un wagonnet complet qui a été oublié sur l’aéroport de départ et là le tout cela fait du poids ! Il n’est pas nécessaire d’annuler ses déplacements suivants quand on a un bagage retardé: celui ci est alors acheminé là où vous vous trouvez . C’est bel et bien le souci en haute saison (le plaisir de voyager en HS !) car on ne peut pas charger exagérément un appareil avec des bagages excédentaires (devant être acheminés sans le passager par exemple suite à une « perte » du/des bagages). Il ne faut pas croire être un cas « isolé » et il faut imaginer qu’il y a un certain nombre de bagages à transporter, à tel point que certaines compagnies décident parfois de les transférer sur un vol cargo à certaines périodes de l’année. Heureusement que la compagnie et le pilote pensent « sécurité d’abord » . car si on écoutait certains passagers, il y aurait quelques « crash » en plus !!! Quant aux indemnités des objets de première nécessité, elle est relativement faible en effet, et c’est pour cela que pas mal d’agents de voyages consciencieux conseillent une assurance bagage à part du billet d’avion . Le suivi des bagages une fois retrouvé (pour ceux qu’on retrouve) se passe relativement bien et sont orientés vers la destination que vous communiquez au fur et à mesure de vos déplacement à condition de rester quelques jours à l’endroit communiqué bien entendu et de garder le contact avec la compagnie ou le service ad hoc. Voyager confortablement n’est pas toujours à la porté de tout à chacun et quelques explications permettent de comprendre les grandes lignes de certaines systèmes. Bons voyages à tous !

On sait fort bien, à quelques kilos près, combien pèse un ensemble « passager/bagages » alors on n’ajoute de sièges à un avion (dont on sait quel poids il peut transporter en fonction de la distance qu’il effectuera) que si c’est possible!

Ce n’est pas « la sécurité » qui est en cause là, mais bel et bien l’appât du gain, en vendant plus de billets que possible.

En revanche (ça arrive) il y a trop de passagers qui partent avec des bagages dont le poids dépasse le maximum autorisé, et effectivement ça peut créer une surcharge (sur les vols Antilles Guyane, il y a une vingtaine d’années ans, c’était ahurissant: par exemple 4 gros barils de lessive en plus des valises elles mêmes trop lourdes; ça c’est calmé)

Les compagnies seraient alors fondées à faire respecter les termes du contrat, à savoir refuser (et pas seulement faire payer une surtaxe) ce qui dépasse la limite autorisée. Sinon, les 200 premiers embarquants (par exemple), chargent chacun 50kg au lieu de 23, et on est alors amené à ne pas prendre les bagages « réglos » de la dernière centaine.

Un billet, c’est un contrat qui doit être respecté, d’abord par les passagers bien sûr, mais aussi et surtout par la compagnie qui se fait de la thune avec ces derniers.

Si la législation était faite de telle manière que l’indemnité « perte de bagages ou air max command bagages en retard » soit réellement dissuasive d’une part, que les innombrables manuvres dilatoires mises en uvre par certaines compagnies pour ne pas payer ou payer le plus tard possible (entre temps bcp, découragés, laissent tomber le contentieux, toujours ça de gagné pour la compagnie) soient interdites sous peine d’amende énorme, on ajouterait moins de sièges quand c’est impossible, et on emmènerait tous les bagages. (à quand l’amputation d’une jambe pour alléger le passager, cela afin d’en emmener davantage?)

D’accord en revanche pour être impitoyable vis à vis du poids des bagages. Si le billet contrat prévoit 23kg, ce n’est pas 25 (parce que 2kg en trop multiplié par 50 passagers, c’est l’équivalent de l’emport d’un air max nike voyageur et ses bagages.) sauf accord préalable de la compagnie.

exemple: le bagage n’est pas à l’arrivée? 20 dollars le kilo versés à l’arrivée. pas le lendemain, non, dans l’aérogare, une heure après le débarquement.

Il n’est pas retrouvé et rendu 72h après? 20 dollars le kilo en plus virés dans la semaine, faute de quoi pénalités supplémentaires et condamnation au pénal de la compagnie pour recel.

Charge à elle (si c’est le cas) de se retourner contre l’aéroport d’embarquement et ses services, si ces derniers se sont montrés défaillants pour se faire indemniser). Je ne doute pas que dans ces conditions, il y aurait très vite infiniment france air max moins de bagages retardés ou pire, perdus.

La sécurité impose bel et bien un poids maximum comme vous le reconnaissez et remarquez que plus on ajoute des sièges dans un même avion, plus le poids « bagages » autorisé pour chaque passager est réduit ou encore plus les clients sont incités à ne pas emporter de bagage de soute car payant en extra . une belle preuve cela ! Un kg à transporter coûte en kérosène et certaines compagnies privilégient un bas prix pour tout le monde et font payer les bagages: c’est un choix commercial, qu’on accepte ou pas mais que je respecte. Par contre, ce qui est un peu vexant, c’est de voir un lutteur de sumo avec sa valise de 15kg qui passe sans souci et ensuite un mannequin avec 16kg de bagage qui se fait taxe pou un kg d’excédent . au final c’est quand même bel et bien le premier passager qui va consommer le plus de kérosène . mais il faut bien accepter les règles qui se veulent, et se doivent, non discriminantes envers le physiologie de chacun. Pour le surpoids bagages de pas mal de passagers sur les vols Dom Tom particulièrement, c’est tout à fait exact. Idem sur les vols « ethniques » où les bagages de certains arrivent avec quelques semaines de retard parfois du à un surpoids invraisemblable placé au final en cargo dès qu’il y a assez: impressionnant nike air max 2013 ! C’était le cas de LOT avant sur le Pékin Varsovie. J’ai déjà vu certaines compagnies mettre les « overweight » (surpoids bagages) de côté et ne les embarquer sur le même vol que quand cela est possible, sinon ils attendent un vol avec une capacité suffisante. C’est en effet vexant d’avoir respecter une franchise de 15kg et de ne pas avoir son bagage à destination pour surpoids de l’appareil alors que d’autres on leurs bagages pour 50 ou 60kg ! A l’heure de l’informatisation du traitement des bagages, cela devrait pourtant être possible d’emporter prioritairement les bagages réglo d’abord, non ? L’idée d’une indemnité au poids est déjà applicable pour la perte définitive d’un bagage, mais la même idée pour les retards est séduisante aussi. Depuis 1999, la nouvelle convention de Montréal prévoit une indemnité maximale par passager de 1.100 en cas de perte de bagages. Admettons que ce soit basé nike air max pas cher sur 25kg, chaussure nike air max cela nous donne 44 le kg; mais si c’est basé sur 30kg, cela redescend alors à 36 le kg, et on parle ici de perte totale et non de retard. Donc en tenant compte de cela, en révisant un peu les chiffres proposés pour les retards, et en imposant un minimum aussi, je trouve que cela tiendrais bien la route . tout en tenant compte qu’en cas de perte définitive, ces indemnités seront déduites des 1.100 maximum cités. Cela ne forcera pas la main des compagnies à emporter trop de poids mais peut être d’emporter en priorité le poids « autorisé » pour chaque passager comme pour les surpoids, il est toujours possible de prévoir des clauses de réserve de disponibilité de place/poids à bord pour être transporter sur le même vol et excluant des indemnités en cas de retard. Bonne idée à suivre .