Apple Has Protected Enough Forests To Cover Its Packaging Needs

Apple Has Protected Enough Forests To Cover Its Packaging Needs By Tyler Lee on 08/01/2017 17:01 PDTWe know that Apple has always been very environmentally conscious, what with the company opting to use recycled materials for its packaging or air max enfant even making its operations green by relying on alternative sources of energy, such chaussures air max as solar. Now it seems that it has gotten to the point where Apple is protecting enough forests to cover its packaging needs.According to a report from Chinese news outlet Xinhua Net, it turns out that Apple’s conservation efforts have been coming along rather nicely, to the point where they have protected enough sustainable forest land where it can actually cover the company’s entire packaging needs. Basically however much Apple needs for packaging, they are protecting as well, which we guess air max command kind of offsets what they are consuming, so while it isn’t exactly in the surplus, at the very least Apple isn’t in the deficit.Apple’s plans air max nike to protect forests was launched back in 2015 where they bought up 36,000 acres of private forest land in Maine and North Carolina. These forests were to be used by Apple for harvesting for its packaging needs, but it would also be a sustainable solution where Apple could also sell the fiber to other companies.Speaking to Greenbiz, Lisa Jackson, air max 90 VP of Environment, Policy and Social Initiatives said, found that the Chinese were willing to be wonderful partners, both on the private and public sector side because they have a real appreciation for the nike air max pas cher forest resource. We finding that China is very fertile soil to grow green programs. in Apple >Cellphones >Computers >Green. nike air max pas cher Read more about iPad, iPhone and Macbook.

Apple Patent Suggests iPhone Could Double Up As E

Apple Patent Suggests iPhone Could Double Up As E Passport By Tyler Lee on 07/31/2017 18:36 PDTThese days it’s safe to assume that the majority of passports issued by air max bw pas cher governments around the world are of the e passport variety, meaning that they come with chips embedded in them that when air max safari scanned, will pull up information about the owner of the passport, like photo, name, country of birth, and etc.Now we know that Apple wants to turn your iPhone into a digital wallet of sorts, allowing you to store membership and loyalty cards, as well as credit/debit cards, which is why it doesn’t really come as a complete surprise to learn that Apple is also interested in turning the iPhone and the Apple air max 90 pas cher Watch into an e passport, or at least that’s according to a recently discovered patent.The patent basically describes a system in which the iPhone or the Apple Watch could contain the same technology found in an air max nike e passport, meaning that at immigration, all users have to do is scan their phones or Apple Watch and it should be able to bring up the same information that air max bw pas cher one might expect from an e passport.The patent description reads (in part), « In some embodiments, the identification document is a passport that includes a radio frequency identification (RFID) air max 90 circuit storing the credential information, and the request specifies a passport number read from the RFID circuit. » However with this being a patent, it’s hard to tell if there are plans to make it a reality, chaussure nike air max not to mention we’d expect there’d be a ton of legal and regulatory hurdles to clear, but it’s an interesting idea all the same, don’t you think?

animer un anniversaire d’enfants

La raison d’être de Tête à Modeler

Tête à Modeler a été créé par de jeunes parents air max bw pas cher qui se posaient 1000 questions sur l’éducation de leurs enfants sans toujours savoir où et à qui s’adresser pour trouver des réponses qu’il s’agisse d’outils ou d’activités pour les aider à grandir et à s’épanouir.

En particulier, que l’on soit parents ou grands parents, nous sommes nombreux à rechercher des activités pour stimuler nos enfants ou petits enfants alors qu’ils sont, nous le savons tous, très attirés par la télévision ou les consoles

Proposer aux enfants d’autres activités nike air max 90 que la télévision ou la console

Nous nous sommes interrogés quant à savoir si télévision + consoles contribuent ou non au développement de nos petits ? C’est pourquoi nous avons interrogé des professionnels de l’enfance. Leurs réponses unanimes peuvent se résumer ainsi :

Télévision autant que consoles mettent l’enfant dans une situation de grande passivité. Elle réduit la capacité à prendre des initiatives ou à faire fonctionner son imagination, il subit !

Il en découle qu’il serait préférable que télévision et consoles n’occupent pas une place trop importante dans le quotidien de nos enfants.

Des milliers d’activités créatives pour aider les enfants à grandir et s’épanouir

Des activités créatives, des dessins, des coloriages, des jeux, des chansons ou encore de la cuisine !

C’est pourquoi Tête à Modeler suggère plus de 20.000 idées d’activités susceptibles de contribuer au développement des enfants en les rendant actifs, dynamiques et créatifs ! En plus, étant donné que l’année est rythmée par l’actualité, les fêtes ou encore les événements sportifs, ce sont autant d’occasions saisies par Tête à Modeler pour varier les activités suggérées pour nos petits.

En particulier, Tête à Modeler propose quelques air max classic milliers d’activités manuelles créatives france air max visant à développer la motricité fine, l’esprit créatif accompagnées de schémas simples, de pas à pas nike air max bw très clairs pour guider l’enfant dans la réalisation tout en proposant aux parents l’achat des accessoires nécessaires pour réaliser ces créations.

Mais aussi des conseils et des infos pour accompagner les parents

Par ailleurs, il n’est pas toujours aisé de répondre aux mille questions que se posent les enfants, nous mettons donc à votre disposition des fiches Savoir sur la nature, les animaux, l’histoire, la géographie, les mathématiques, l’art, le civisme ou encore les planètes. Des tas d’informations utiles pour vous aider à leur apporter les connaissances dont ils ont besoin pour grandir.

En chaussure nike air max plus nous avons aussi pensé à nous parents ou grands parents ! De la grossesse à l’éducation en passant par l’alimentation, la prévention ou bien nike air max 90 pas cher d’autres sujets, vous trouverez également une multitude de conseils pour vous accompagner au quotidien.

Application en 6 tapes du henn

En premier, il est tr s important de se prot ger les mains. Les t ches sont ensuite tr s difficiles faire partir. air max bw pas cher N’oubliez pas non plus de vous munir d’une pince cheveux et d’un ustensile de cuisine pour m langer la pr paration. Choisissez un endroit facile nettoyer, des claboussures sont vite arriv es.

Deuxi mement, dans un petit bol, versez la poudre de henn , un peu d’eau. Bien m langer le tout afin d’obtenir une p te facile utiliser. Cette nike air max tn derni re ne doit air max 90 pas cher pas tre trop liquide ni trop dure.

On passe l’ tape num ro trois. On enduit l’aide d’une spatule, le henn sur vos cheveux m che par m che en partant toujours de la racine. N’oubliez pas de mettre air max classic vos gants.

Etape num ro quatre. Rassemblez bien vos cheveux et l’aide des pinces, faites un chignon. Quelque chose de simple, ne vous lancez pas dans une coiffure nike air max 2013 de mariage. Recouvrez le tout d’un sac en plastique. Il est indispensable de laisser agir le produit. Suivant le type nike air max pas cher de coloration que vous d sirez le nike air max classic bw temps de pause sera plus ou moins long. Quoi qu’il en soit comptez au moins 30 minutes.

Antonio Banderas refuse de voir Dakota Johnson nue Actustar le site People Stars

Crédit photo : Petr Novk, Wikipedia

Durant plusieurs mois, air max bw pas cher le tout Hollywood n qu seule et unique chose, air max enfant la sortie de 50 Shades Of Grey (ou Cinquante Nuances de Grey). Certains ont aimé, d comme Madonna, ont été déçus. Puis il y a une troisième catégorie, ceux qui ne regarderont jamais le film. Antonio air max femme pas cher Banderas en fait partie.

Interrogé sur le sujet, l a été très clair:Non, non, non. Je changeais les couches de Dakota quand elle avait 4 ans. Ce serait très bizarre de regarder le film. Même s passe un jour à la télé, je air nike air max 90 pas cher max nike zapperai. L qui est en train de disparaitre de la peau de Melanie Griffith, air max france pas cher ne air max classic se voit pas regarder celle qu a connue enfant, se faire fouetter par un milliardaire pervers et on le comprend.

Ceci dit, Banderas est fier de Dakota et confie:Je n pas regardé le film, mais l jour j à Los Angeles, et je ne donnerai pas de noms, mais un grand réalisateur et un important producteur m dit ‘le film est bien, mais ta fille, ta belle fille, elle est fabuleuse. J tellement fier.

Applications pour l’enseignement

Edululu conçu par le Groupe Média TFO, institution de la francophonie ontarienne, avec le soutien d’experts en éducation et en technologie, recense les meilleurs outils dans le vaste monde des applications éducatives. Selon le groupe TFO, EduLulu est la première source indépendante qui note et classe les applications éducatives destinées aux enfants. Le site se veut ainsi une référence précieuse pour les parents et les éducateurs en matière d’applications mobiles disponibles au Canada sur Google Play et l’App Store .éduscol, Veille éducation numérique, 13 juin 2013Office pour iPad : ce qui est gratuit, ce qui ne l’est pas Les applications de bureautique (Word, Excel et PowerPoint) de Microsoft débarquent sur iPad. Et le téléchargement depuis l’App Store d’Apple est gratuit. Enfin à condition pour l’utilisateur de n’avoir besoin que de la fonctionnalité la plus basique, à savoir la lecture des documents [.]Mais pour ceux souhaitant disposer d’une palette de fonctions plus étoffée, il va falloir souscrire un abonnement annuel payant à Office 365 [.] Sont payantes toutes les fonctions permettant de faire véritablement de la bureautique sous Office sur un iPad, à savoir : édition de document, création de fichiers, sauvegarde sur OneDrive ou SharePoint, etc. Le potentiel pédagogique de 150 applications iPad Sept conseillers pédagogiques et une orthophoniste de la Commission scolaire des Affluents ont commenté le potentiel pédagogique de plus de 165 applications iPad. Vous trouverez une description sommaire pour chaque application, un classement par discipline et niveau scolaire de même que des pistes d’exploitation pédagogique.CRDP de l’académie de Créteil, [consulté le] 21/02/2013Classe iPad : petit guide pour bien démarrer le projet Johanne Beaulieu, Conseillère pédagogique en intégration des TICSecteurs primaire et secondaire au Québec propose un guide concernant l’utilisation de l’iPad en classe. Il s’agit de tester les avantages et les limites de l’outil à l’école. Dans le cadre de cette expérimentation les premières applications repérées, testées et approuvées par les enseignants ont été décrites dans un tableau (descriptif, utilisateurs, cycle, domaine d’activités, langue).Académie de Paris, 14/06/2011Logiciels d’apprentissage mobile pour l’école Sur le serveur suisse de l’éducation, un enseignant propose un dossier sur l’apprentissage mobile et en particulier quelques air max 90 pas cher applications à utiliser en classe. »Il existe depuis peu sur le site de l’App Store cinq logiciels utiles pour l’école développés par l’auteur : iGeometrie, un programme complétant l’enseignement de la géométrie. Avec iEuropa Quiz, les élèves améliorent leur culture générale en jouant. Ils connaissent en peu de temps les 50 pays européens air max command et leur capitale. Les noms des pays figurent en allemand, anglais, français, italien et espéranto. Il faut simplement toucher avec l’index la bonne réponse ou montrer un fragment d’image déterminé. On reçoit immédiatement une réponse différenciée. Il y a une évaluation à la fin. »Le professeur documentaliste, face à l’évolution des pratiques numériques de son public, reste lui aussi plus que jamais concerné. C’est pourquoi, il s’est questionné sur la manière dont développer un outil documentaire libre destiné aux tablettes numériques (Androïd). Cet outil vise à offrir au public (élèves / enseignants) un système d’information propice à la communication d’informations en ligne, à la recherche documentaire et à la mise à disposition des ressources numériques utiles dans le cadre scolaire. Il répond notamment aux attentes d’un public élèves déjà équipé au CDI de tablette personnelle. nike aire max « Ludovia, 4 juillet air max bw pas cher 2014Office pour iPad : ce qui est gratuit, ce qui ne l’est pas Les applications de bureautique (Word, Excel nike air max bw et PowerPoint) de Microsoft débarquent sur iPad. Et le téléchargement depuis l’App Store d’Apple est gratuit. Enfin à condition pour nike air max l’utilisateur de n’avoir besoin que de la fonctionnalité la plus basique, à savoir la lecture des documents [.]Mais pour ceux souhaitant disposer d’une palette de fonctions plus étoffée, il va falloir souscrire un abonnement annuel payant à Office 365 [.] Sont payantes toutes les fonctions permettant de faire véritablement de la bureautique sous Office sur un iPad, à savoir : édition de document, création de fichiers, sauvegarde sur OneDrive ou SharePoint, etc. vos tablettes ! L’IGN lance l’application dugéo Dans le cadre du développement des ressources et des usages numériques à l’école, l’application mobile dugéo du Portail de l’éducation est à présent disponible gratuitement sur les tablettes tactiles Android. Conçue par l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) avec le soutien du ministère de air max skyline l’ducation nationale,l’application dugéo est une source exceptionnelle d’informations géographiques issues du Géoportail. Destinée aux enseignants du primaire et du secondaire, l’application dugéo, disponible gratuitement sur les tablettes tactiles Android, et prochainement sous d’autres systèmes d’exploitation(1), présente un contenu pédagogique en lien avec les programmes scolaires. La première application d’éducation aux médias pour tablette (IOS et androïd) Une application pour tablette (IOS et androïd) en téléchargement gratuit pour la Semaine de la presse 2014. Disponible sur App Store et bientôt sur Google Play :

anniversaire suite

Merci à toutes et à tous ceux qui ont exprimé soutien et encouragements à l’occasion du premier anniversaire de ce blog, et de mon prochain retour en France. Merci aussi à ceux qui le critiquent mais continuent d’y venir et d’y participer activement.

Réponse en vrac à quelques questions:

Il y aura bien un nouveau correspondant de Libération à Pékin. air max safari Malgré les difficultés actuelles du journal, il est évident que Pékin reste ouvert, en raison de l’importance croissante de l’actualité de ce pays, et de la perspective des JO de 2008. Donc pas d’inquiétude, la couverture chinoise continuera, avec la sensibilité et la personnalité différentes du (ou de la.) prochain correspondant.

Le blog devrait continuer à être accessible en archive. Le prochain correspondant reprendra t il la nike air max tn forme du blog ? A voir.

Un blog de Paris ?. L’idée est séduisante car le retour en France après plus de cinq ans d’absence constitue, je l’imagine bien, un choc culturel! Mais je me vois mal tenir cette chronique au quotidien comme en Chine. Je ne suis pas certain air max nike que l’intérêt des lecteurs soit aussi grand que dans la découverte de la Chine.

Qu’est ce que je vais faire à Paris ?. Participer france air max à la définition d’une nouvelle formule de Libération, à air max bw pas cher l’heure de la complémentarité web papier. Il n’a échappé à personne que Libération, comme les autres quotidiens français et étrangers, est bousculé par les nouvelles technologies, les changements dans les modes nike air max 2013 d’information. A cette crise structurelle s’ajoutent les problèmes spécifiques à ce journal, à son histoire, à sa culture, à ses différentes vies. Il nous faut donc nous réinventer une nouvelle fois. Un beau défi en perspective, auquel l’équipe du journal, après la récente grève, est en train de s’atteler. En espérant qu’à l’arrivée, nike air max pas cher vous vous y retrouverez, vous les lecteurs.

Apprentissage de l’ecriture en maternelle

La raison d’être de Tête à Modeler

Tête à Modeler a été créé par de jeunes parents qui se posaient 1000 questions sur l’éducation de leurs enfants sans toujours air max pas chere pas cher savoir où et à qui s’adresser pour trouver des réponses qu’il s’agisse d’outils ou d’activités pour les aider à grandir et à s’épanouir.

En particulier, que l’on soit parents ou grands parents, nous sommes nombreux à rechercher des activités pour stimuler nos enfants ou petits enfants alors qu’ils sont, nous le savons tous, très attirés par la télévision ou les consoles

Proposer aux enfants d’autres activités que la télévision ou la console

Nous chaussures air max nous sommes interrogés quant à savoir si télévision + consoles contribuent ou non au développement de nos petits ? C’est pourquoi nous avons interrogé des professionnels de l’enfance. Leurs réponses unanimes peuvent se résumer ainsi :

Télévision autant que consoles mettent l’enfant dans une situation de grande passivité. Elle réduit la capacité à prendre des initiatives ou à faire fonctionner son imagination, il subit !

Il en découle qu’il serait préférable que télévision et consoles n’occupent pas une place trop importante dans le quotidien de nos enfants.

Des milliers d’activités créatives pour aider les enfants à grandir et s’épanouir

Des activités créatives, des dessins, des coloriages, des jeux, des chansons ou encore de la cuisine !

C’est pourquoi Tête à Modeler suggère plus de 20.000 idées d’activités susceptibles de contribuer au développement des enfants en les rendant actifs, dynamiques et créatifs ! En plus, étant donné que l’année est rythmée par l’actualité, les fêtes ou encore les événements sportifs, ce sont autant d’occasions saisies par Tête à Modeler pour varier les activités suggérées pour nos petits.

En particulier, Tête à Modeler propose quelques milliers d’activités manuelles créatives visant à développer la motricité fine, l’esprit créatif accompagnées de schémas simples, de pas à pas très clairs pour guider l’enfant dans la réalisation tout en proposant aux parents l’achat nike air max des accessoires nécessaires pour réaliser ces créations.

Mais aussi des conseils et des infos pour accompagner les parents

Par ailleurs, il n’est pas toujours aisé de répondre aux mille questions que se posent les enfants, nous nike air max 2013 mettons donc à votre disposition des fiches Savoir sur la nature, les animaux, l’histoire, la géographie, les mathématiques, l’art, le civisme ou encore les planètes. Des tas d’informations utiles pour vous aider à leur apporter les connaissances dont ils ont besoin pour grandir.

En plus nous avons nike air max pas cher aussi pensé à nous parents ou air max tn pas cher grands parents ! De la air max tn grossesse à l’éducation en passant par l’alimentation, la prévention ou bien d’autres sujets, vous trouverez également une multitude de conseils pour vous accompagner au quotidien.

Antigone de Jean Anouilh

Jean Anouilh a cette pi en 1942. Celle ci fut cr le 4 f 1944 au th de l’Atelier Paris, dans une mise en sc d’Andr Barsacq. Elle a publi en 1946, aux de la table Ronde et figure dans les Nouvelles pi noires parues la m ann De l’Antigone de Sophocle (441 avant J celle de Jean Anouilh

Antigone appartient aux l attach la ville de Th Elle est l’une des enfants air max bw pas cher n de l’union incestueuse du roi de Th et de sa propre m Jocaste . Antigone est la s d’Ism d’Et et de Polynice. Elle fait preuve d’un d et d’une grandeur d’ sans pareils dans la mythologie.

Quand son p est chass de Th par ses fr et quand, les yeux crev il doit mendier sa nourriture sur les routes, Antigone lui sert de guide. Elle veille sur lui jusqu’ la fin de son existence et l’assiste dans ses derniers moments.

Puis Antigone revient Th Elle y conna une nouvelle et cruelle Ses fr Et et Polynice se disputent le pouvoir. Ce dernier fait appel une arm pour assi la ville et combattre son fr Et Apr la mort des deux fr Cr leur oncle prend le pouvoir . Il ordonne des fun solennelles pour Et et interdit qu’il soit donn une s Polynice, coupable ses yeux d’avoir port les armes contre sa patrie avec le concours d’ Ainsi l’ de Polynice ne air max bw pas cher conna jamais de repos. Pourtant Antigone, qui consid comme sacr le devoir d’ensevelir les morts, se rend une nuit aupr du corps de son fr et verse sur lui, selon le rite, quelques poign de terre. Cr apprend d’un garde qu’Antigone a recouvert de poussi le corps de Polynice. On am Antigone devant lui et il la condamne mort. Elle est enterr vive dans le tombeau des Labdacides . Plut que de mourir de faim, elle pr se pendre.

H fils de Cr et fianc d’Antigone se suicide de d . Eurydice , l’ de Cr ne peut supporter la mort de ce fils qu’elle adorait et met fin elle aussi ses jours.

La pi de Sophocle (441 avant J commence lorsqu’Antigone d de braver l’interdiction de air max safari son oncle Cr et d’ensevelir le corps de son fr Polynice.

C’est de ce texte de Sophocle nike air max 90 que va s’inspirer Anouilh pour Antigone en 1942 :  » l’Antigone de Sophocle, lue et relue et que je connaissais par c depuis toujours, a un choc soudain pour moi pendant la guerre , le jour des petites affiches rouges. Je l’ai r ma fa , avec la r de la trag que nous alors en train de vivre ».

Cette pi , cr en 1944, conna un immense succ public mais engendre une pol Certains reprochent Anouilh de d l’ordre en faisant la part belle Cr . Ses d , au contraire , voient dans Antigone la « premi r de l’histoire » et dans la pi un plaidoyer pour l’esprit de r

Trag en prose , en un acte.

Le personnage baptis le Prologue pr les diff protagonistes et r la l de Th ( Anouilh reprend cette tradition grecque qui consiste confier un personnage particulier un monologue permettant aux spectateurs de se rafra la m Le Prologue replace la pi dans son contexte mythique). Toute la troupe des com est en sc Si certains personnages semblent ignorer le drame air max noir qui se noue, d’autres songent d au d annonc

Antigone rentre chez elle , l’aube, apr une escapade nocturne. Elle est surprise par sa nourrice qui lui adresse des reproches. L’h doit affronter les questions de sa nounou. Le dialogue donne lieu un quiproquo . La nourrice prodigue des conseils domestiques (  » il va falloir te laver les pieds avant de te remettre au lit ») tandis qu’Antigone son escapade avec beaucoup de myst (  » oui j’avais un rendez vous ») . Mais elle n’en dira pas plus.

La nourrice sort et Ism la s d’Antigone, dissuade cette derni d’enfreindre l’ordre de Cr et d’ensevelir le corps de Polynice. Ism exhorte sa s la prudence (« Il est plus fort que nous, Antigone, il est le roi ») . Antigone refuse ces conseils de sagesse . Elle n’entend pas devenir raisonnable.

Antigone se retrouve nouveau seule avec sa nourrice. Elle cherche surmonter ses doutes et demande sa nourrice de la rassurer. Elle tient aussi des propos ambigus pour ceux ( et c’est le cas de la nourrice) qui ne connaissent pas son dessein . Elle semble d mourir et sa disparition mots couverts  » Si, moi , pour une raison ou pour une autre, je ne pouvais plus lui parler. ».

Antigone souhaite s’expliquer avec son fianc H Elle lui demande de le pardonner pour leur dispute de la veille. Les deux amoureux r alors d’un bonheur improbable. S d’ aim , Antigone est rassur Elle demande cependant H de garder le silence et lui annonce qu’elle ne pourra jamais l’ L encore , la sc pr au quiproquo : le spectateur comprend qu’Antigone pense sa mort prochaine, tandis qu’H , qui lui n’a pas perc le dessein d’Antigone, est attrist de ce qu’il prend pour un refus.

Ism revient en sc et conjure sa s de renoncer son projet. Elle affirme m que Polynice, le « fr banni », n’aimait pas cette s qui aujourd’hui est pr se sacrifier pour lui.

Antigone avoue alors avec un sentiment de triomphe, qu’il est trop tard, car elle a d , dans la nuit, brav l’ordre de Cr et accompli son geste  » C’est trop tard. Ce matin , quand tu m’as rencontr , j’en venais. »

Jonas, un des gardes charg de surveiller le corps de Polynice, vient r Cr qu’on a transgress ses ordres et recouvert le corps de terre. Le roi veut croire un complot dirig contre lui et fait prendre des mesures pour renforcer la surveillance du corps de Polynice. Il semble vouloir garder le secret sur cet incident :  » Va vite. Si personne ne sait, tu vivras. »

Le ch s’adresse directement au public et vient clore la premi partie de la pi Il commente les en exposant sa conception de la trag qu’il oppose au genre litt du drame. Le ch affiche une certaine ironie et d les recettes de l’auteur : « c’est cela qui est commode dans la trag On donne un petit coup de pouce pour que cela d C’est tout. Apr on n’a plus qu’ laisser faire. On est tranquille. Cela roule tout seul. »

Antigone est tra sur sc par les gardes qui l’ont trouv pr du cadavre de son fr Ils ne veulent pas croire qu’elle est la ni du roi , et la traitent avec brutalit Ils se r de cette capture et des r et distinctions qu’elle leur vaudra.

Cr les rejoint. Les gardes font leur rapport . Le roi ne veut pas les croire. Il interroge sa ni qui avoue aussit Il fait alors mettre les gardes au secret, avant que le scandale ne s’ Cr et Antigone restent seuls sur sc C’est la grande confrontation entre le roi et Antigone. Le roi souhaite le scandale et ramener la jeune fille la raison. Dans un premier temps , Antigone affronte Cr qui tente de la dominer de son autorit Les deux protagonistes d leur personnalit et leurs motivations inconciliables. Cr justifie les obligations li son r d’homme d’ . Antigone semble sourde ses arguments : (Cr : Est ce que tu le comprends cela ? Antigone :  » Je ne veux pas le comprendre. ») . A court d’arguments Cr r les v visages de Polynice et d’Et et les raisons de leur ignoble conflit. Cet r Antigone qui semble pr renoncer et se soumettre. Mais c’est en lui promettant un bonheur ordinaire avec H que Cr ravive son amour propre et provoque chez elle un ultime sursaut. Elle rejette ce futur inodore et se rebelle nouveau. Elle choisit une nouvelle fois la r et la mort.

Ism , la s d’Antigone entre en sc alors que cette derni s’appr sortir et commettre un esclandre , ce qui aurait oblig le roi l’emprisonner. Ism se range aux c d’Antigone et est pr mettre elle aussi sa vie en jeu. Mais Antigone refuse , pr qu’il est trop facile de jouer les h maintenant que les d ont jet Cr appelle la garde , Antigone cl la sc en appelant la mort de ses cris et en avouant son soulagement ( Enfin Cr !)

Le ch entre en sc Les personnages semblent avoir perdu la raison, ils se bousculent. Le ch essaye d’interc en faveur d’Antigone et tente de convaincre Cr d’emp la condamnation mort d’Antigone. Mais le roi refuse , pr qu’Antigone a choisi elle m son destin, et qu’il ne peut la forcer vivre malgr elle.

H vient lui aussi, ivre de douleur, supplier son p d’ Antigone, puis il s’enfuit.

Antigone reste seule avec un garde. Elle rencontre l le « dernier visage d’homme ». Il se r bien mesquin, et ne sait parler que de grade et de promotion. Il est incapable d’offrir le moindre r Antigone. Cette sc contraste, par son calme, avec le violent tumulte des sc pr Apprenant qu’elle va enterr vivante, de profonds doutes (  » Et Cr avait raison, c’est terrible maintenant, c de cet homme, je ne sais plus pourquoi je meurs. » , Antigone souhaite dicter au garde une lettre pour H dans laquelle elle exprime ses derni pens Puis elle se reprend et corrige ce dernier message ( « Il vaut mieux que jamais personne ne sache »). C’est la derni apparition d’Antigone.

Le messager entre en sc et annonce Cr et au public la mort d’Antigone et la mort de son fils H Tous les efforts de Cr pour le sauver nike air max classic bw ont vains. C’est alors le ch qui annonce le suicide d’Eurydice, la femme de Cr : elle n’a pas support la mort de ce fils qu’elle aimait tant. Cr garde un calme . Il indique son d de poursuivre  » la salle besogne  » sans faillir. Il sort en compagnie de son page.

Tous les personnages sont sortis. Le ch entre en sc et s’adresse au public : Il constate avec une certaine ironie la mort de nombreux personnages de cette trag : « Morts pareils, tous, bien raides, bien inutiles, bien pourris. » La mort a triomph de presque tous . Il ne reste nike air max pas cher plus que Cr dans son palais vide . Les gardes , eux continuent de jouer aux cartes , comme ils l’avaient fait lors du Prologue. Ils semblent les seuls par la trag Ultime d Quelques citations d’Antigone

Antimatter weapons

The point is that for over twenty years reputable scientists have tried to open a debate on the very serious military implications of the antimatter research carried out at CERN and at similar laboratories around the world. This has led to a whole series of technical level publications, mostly in scientific journals, as well as to a number of papers in leading journals such as The New York Times (Huge production of antimatter planned, 27 August 1985, p. C1 and C3) and Nature (Antimatter underestimated, 26 February 1987, p. 754), which however have received very little attention.As an example of a general level publication (with references to more technical publications) calling for a debate on the prospect of antimatter bombs, and on the role of laboratories such as CERN in the research related to these weapons, we are posting the paper below which was first published in French (La Recherche, Paris), then twice in English (The World Scientist, New Delhi, and Bulletin of Peace Proposals, Oslo), then further translated in full or in part into other languages including Finnish, Russian, Polish, etc.Concerning Dan Brown’s book, as well as CERN’s reply to it, there are numerous (technical and political) mistakes in both. In particular, the most important technical mistake is to suggest that large quantities of antimatter are needed to make a very powerful bomb: this is wrong. As is explained below, and confirmed by numerous professional publications (see three recent ones at the end of this Web page), tiny amounts of antiprotons are sufficient to initiate huge thermonuclear explosions. Indeed, on the order of one microgram of antiprotons (or antihydrogen) is enough to trigger a multi ton or multi kiloton thermonuclear explosion!by Andre Gsponer and Jean Pierre HurniAt CERN (the European Laboratory for Particle Physics), on the evening of the 17 to the 18 of July 1986, antimatter was captured in an electromagnetic trap for the first time in history. Due to the relatively precarious conditions of this first successful attempt, it was only possible to conserve the antiprotons for about ten minutes. This was, nevertheless, much longer than the Americans Bill Kells of Fermilab and Gerald Gabrielse of the University of Washington had hoped for.When these researchers return to CERN for another attempt, an improved apparatus will permit them to literally ‘bottle’ several tens or hundreds of antiprotons. Ultimately, the perfection of this technique will allow them to carry home a substance infinitely more rare air max enfant and difficult to obtain than a piece of the Moon. They would thus be able to complete, in their own laboratory, a most important experiment for the theory of the unification of the fundamental physical forces, that of comparing, with a precision greater than one part per billion, the masses of the proton and antiproton.Some other American Scientists, this time coming from the Los Alamos military laboratory (where the atomic bomb was perfected during the Second World War), are also at work in Geneva. In a few months time, using many more resources and more sophisticated equipment, they also expect to capture and bottle antiprotons, but in much greater quantities.They will, as the group from the University of Washington, strive to divulge the difference in mass between the proton and its antiparticle. But, they will also attempt a number of complex manipulations such as, the production of antihydrogen, the injection of antiprotons into superfluid helium, the search for metastable states in ordinary matter, etc. Various crucial experiments that should, in the near future, help to determine whether or not antimatter could become a new source of nuclear energy for civilian and military applications. For the more delicate experiments, they could certainly bring their vintage 1987 or 1988 bottles of antimatter to Los Alamos. There, up in the peaceful mountains of New Mexico, they could perfect nuclear weapons free of radioactive fall out, beam weapons projecting thermonuclear plasma jets, gamma or X ray lasers, or other still more secret weapons, all triggered by antimatter.A concept more than 40 years old.Paradoxically, as futuristic and revolutionary as these weapons may seem, the military importance of antimatter [1], provided it can be produced, is as old as the science fiction that has been talking about it. For instance, it is quite possible that Edward Teller, the father of the American H bomb, already had ideas of eventual military applications when he published in 1947, with Enrico Fermi, an article treating the capture of negative air max pas cher particles heavier than electrons by matter [2]. It is just as significant to notice that since 1945, about half of Teller’s non classified publications and many articles published by Andrei Sakarov, the father of the Soviet H bomb, are concerned in one way or another with antimatter.In fact, in 1950, two years before the explosion of the first H bomb, the ignition by antimatter of a mixture of deuterium and tritium was already being studied. Wightman [4] (studying specifically the problem of the capture of antiprotons by deuterium and tritium), or in an article by J. Ashkin, T. Auerbach and R. Marschak [5] (trying to calculate the result of the interaction between an antiproton and a nucleus of ordinary matter), the major problem at that time was that there wasn’t any experimental data on which one could make a precise prediction of what would happen, for example, when a proton and antiproton met. Nevertheless, well founded theoretical arguments already permitted a good understanding of the two essential characteristics of such a so called annihilation reaction, a reaction in which the masses of a particle and its antiparticle are totally transformed into energy.These two characteristics are still valid today and entirely justify the interest in antimatter. The first, is that the release of usable energy per unit mass is greater in annihilation than in any other nuclear reaction. One proton antiproton annihilation releases 300 times more energy than a fission or fusion reaction. The second, is that when antimatter is brought in the proximity of matter, annihilation starts by itself, without the need of a critical mass as in fission, and without the ignition energy needed in fusion.In short, an ideal nuclear trigger, provided that methods to produce and manipulate sufficient quantities of antimatter be found. But, at that time, the how and when antimatter could be produced wasn’t known, and a number of fundamental questions about annihilation were still outstanding. Consequently, for several years, applied research concentrated on more promising near term techniques, though less elegant for the theoreticians. Thus the problem of igniting the H bomb was resolved by using an A bomb as a trigger, and the existence of the antiproton remained theoretical until 1955.The production of the first antiprotonsHistorically, the first antiparticle ever observed was the antielectron, also called positron. It was discovered in 1932 by Carl David Anderson, who while observing cosmic radiation, noticed a particle of the same mass as the electron, but of opposite charge. Evidently many attempts were made to discover the antiproton, using the same method, but without success. With the detectors available at that time and knowing only its mass and electrical charge, it was practically impossible to identify with any certitude the antiproton within the cosmic radiation. It had to be artificially produced. For that an accelerator, much more powerful than anything built up until that time, was needed. Briefly, this is how antimatter is produced: protons are accelerated close to the speed of light, and then projected at a target. The ensuing collision is so violent, that part of the energy is transformed into particle antiparticle pairs. Once this accelerator was built in 1955 at Berkeley, antiprotons were « seen » for the first time.By injecting them into a liquid hydrogen filled detector, the energy liberated in the explosive encounter of an antiproton and a proton, was seen to rematerialize into a scatter of other particles, essentially pions, shooting off in all directions, and carrying away with them most of the annihilation energy.But Edward Teller and his student Hans Peter Duerr didn’t stop there [6]. In 1956, they forwarded a hypothesis: If instead of annihilating with a simple hydrogen nucleus, the antiproton annihilated with a proton or neutron situated in the heart of a complex atom, such air max femme pas cher as carbon or uranium, the nucleus in question would literally explode. This would result in a very large local energy deposition, thus bringing to light again, in theory, many civilian and military applications of antimatter.Thirty years passed by before the complex of machines necessary to accumulate and slow down antiprotons was conceived. The only system of this type in the world [7] is at CERN (Fig.1). Finally, it was possible to study, on a large scale, the meeting of antiprotons with nuclei. As a result, it has been possible to demonstrate that the energy deposition, although less than Teller (or others more recently [8]) had hoped for, is sufficient to assure the feasibility of military applications of antimatter. On the other hand, due to its very high cost and the enormous amount of energy needed to produce it, it has also become clear that antimatter could never become a usable source of energy for a power plant.Thanks to the results of CERN, we were able to publish in August 1985, an estimation of the number of antiprotons needed to start thermonuclear reactions, be it to ignite an H bomb or to trigger the microexplosion of a thermonuclear fuel pellet [9]. We thus discovered that france air max it is possible to build a H bomb, or a neutron bomb, in which the three to five kg of plutonium are replaced by one microgram of antihydrogen.For such a military use to be realistic, a technology capable of producing enough antiprotons for at least one antimatter trigger per day is needed. This corresponds to a minimum production rate of 1013 antiprotons per second, six orders of magnitude higher than that at CERN today (107 antiprotons per second). But, in theory, there exist numerous ways to increase this rate [9]. Air Force, « examining the possibilities for exploiting the high energy release from matter antimatter annihilation » [10]. Similar concerns had equally sprouted up in the Soviet Union [11]. The RAND study was completed in 1984. The version published in 1985 constitutes a serious evaluation of the development possibilities of such an undertaking, in view of military applications.According to this document, a definitive evaluation of the possibility to produce and manipulate 1013 antiprotons per second, and the construction of transportable antiproton reservoirs, should be realized within the next five to seven years; many important technological problems being able to be studied with ordinary particles instead of antiprotons. This same report mentions four main categories of applications: ‘propulsion’ basket air max (fuel for ultra fast anti missile rockets), ‘power generators’ (light and ultra compact for military platforms in orbit), ‘directed energy weapons’ (antihydrogen beams or pumped lasers relying on very short duration energy release) and ‘ »classified additional special weapons roles »‘ (various bombs triggered by antimatter).In addition to the advantages related to its extremely high energy density and ease of ignition, annihilation has two important characteristics: the release of energy in a matter antimatter explosion is extremely fast (ten to a thousand times shorter than a nuclear explosion), and most of the energy is emitted in the form of very energetic light charged particles (the energy to mass ratio of the pions emitted in annihilation is two thousand times higher than the corresponding ratio for the fission or fusion reaction products). With the help of magnetic fields, very intense pion beams can be created, to the order of 100 mega amperes per microgram of antiprotons. Such beams, if directed along the axis of an adequate device, can drive a magneto hydrodynamic generator, generate a beam of electromagnetic waves, trigger a cylindrical thermonuclear explosion, or pump a powerful X ray laser. In the last case, for example, the pions’ energy could be used to transform in a very uniform plasma, a long cylinder of a substance such as selenium, whose ionized atoms have excited states favorable to the spontaneous emission and amplification of coherent X rays. But this is only one of the many concepts that permit, thanks to antimatter, to conceive X ray lasers having efficiencies ten to a thousand times higher than those pumped by any other known energy sources.A certain number of experiments, that can only be carried out with antimatter, are necessary to perfect these applications. As long as antiprotons made in Europe (on Swiss Territory), could be bottled and brought back to the United States, the RAND Corporation concludes that a production/accumulation facility, such as the one at CERN, although desirable, wouldn’t in the near future have to be built in the United States [12].Fundamental research or military research?In view of its considerable strategic potential (for instance, antimatter seems to be a particularly interesting pump source for the Star War’s X ray lasers), it’s not at all surprising that Soviet and American Scientists interested by the eventual applications of antimatter are eager to come to CERN, which at present has at least a five year lead in antimatter technology. In this context, it also wouldn’t be surprising if a blunder was made.In effect, for the teams of American physicists coming from weapons laboratories, the official justification for their coming to CERN, is to carry out fundamental research, pure scientific research. In the beginning of July 1986, these same Americans were supposed to go to Madrid, where a full session of the Fourth International Conference on Emerging Nuclear Systems was dedicated to antimatter energy concepts. At this same conference we were to present the point of view that the only realistic applications for annihilation energy were in the military domain [13].To everyone’s surprise, the Americans didn’t come. Ten days nike air max pas cher before the conference, they announced their withdrawal without giving any convincing explanations. Thus exposing that scientists working at CERN, and coming from a non European weapons nike air max 90 pas cher laboratory, had other than fundamental research interests, that were obviously militarily sensitive.