Boule de suif 3

Des petits points de feu parurent en avant sur la route. C’ T On avait march onze heures, ce qui, avec les deux heures de repos laiss en quatre fois aux chevaux pour manger l’avoine et souffler, faisait quatorze. On entra dans le bourg, et devant l’h du Commerce on s’arr ALIGN = JUSTIFY>

La porti s’ouvrit. Un bruit bien connu fit tressaillir tous les voyageurs: c’ les heurts d’un fourreau de sabre sur le sol. Aussit la voix d’un Allemand cria quelque chose.

Bien que la diligence f immobile, personne ne descendait, comme si l’on se f attendu massacr la sortie. Alors le conducteur apparut, tenant la main une de ses lanternes, qui subitement jusqu’au fond de la voiture les deux rangs de t effar dont les bouches ouvertes et les yeux de surprise et d’ ALIGN = JUSTIFY>

A c du cocher se tenait, en pleine lumi un officier allemand, un grand jeune homme excessivement mince et blond, serr dans son uniforme comme une fille en son corset, et portant sur le c sa casquette plate et cir qui le faisait ressembler au chasseur d’un h anglais. Sa moustache d longs poils droits, s’amincissant ind de chaque c et termin par un seul fil blond, si mince qu’on n’en apercevait pas la fin, semblait peser sur les coins de sa bouche, et, tirant la joue, imprimait aux l un pli tombant.

Il invita en fran d’Alsacien les voyageurs sortir, disant d’un ton raide: « Foulez vous descendre, Messieurs et Dames? »

Les deux bonnes soeurs ob les premi avec une docilit de saintes filles habitu toutes les soumissions. Le comte et la comtesse parurent ensuite, suivis du manufacturier et de sa femme, puis de Loiseau poussant devant lui sa grande moiti Celui ci, en mettant pied terre, dit l’officier: « Bonjour, Monsieur », par un sentiment de prudence bien plus que de politesse. L’autre, insolent comme les gens tout puissants, le regarda sans r ALIGN = JUSTIFY>

Boule de suif et Cornudet, bien que pr de la porti descendirent les derniers, graves et hautains devant l’ennemi. La grosse fille t de se dominer et d’ calme: le d tourmentait d’une main tragique et un peu tremblante sa longue barbe rouss Ils voulaient garder de la dignit comprenant qu’en ces rencontres l chacun repr un peu son pays; et, pareillement r par la souplesse de leurs compagnons, elle t de se montrer plus fi que ses voisines, les femmes honn tandis que lui, sentant bien qu’il devait l’exemple, continuait en toute son attitude sa mission de r commenc au d des routes.

On entra dans la vaste cuisine de l’auberge, et l’Allemand, s’ fait pr l’autorisation de d sign par le g en chef et o mentionn les noms, le signalement et la profession de chaque voyageur, examina longuement tout ce monde, comparant les personnes aux renseignements ALIGN = JUSTIFY>

Puis il dit brusquement: « C’est pien », et il disparut.

Alors on respira. On avait faim encore; le souper fut command Une demi heure n pour l’appr et, pendant que air max femme pas cher deux servantes avaient l’air de s’en occuper, on alla visiter les chambres. Elles se trouvaient toutes dans un long couloir que terminait une porte vitr marqu d’un num parlant.

Enfin on allait se mettre table, quand le patron de l’auberge parut lui m C’ un ancien marchand de chevaux, un gros homme asthmatique qui avait toujours des sifflements, des enrouements, des chants de glaires dans le larynx. Le comte s’approcha:

« Vous air max 90 pas cher avez tort, Madame, car votre refus peut amener des difficult consid non seulement pour vous, mais m pour tous vos compagnons. Il ne faut jamais r aux gens qui sont les plus forts. Cette d assur ne peut pr aucun danger: c’est sans doute pour quelque formalit oubli ALIGN = JUSTIFY>

Tout le monde se joignit lui, on la pria, on la pressa, on la sermonna, et l’on finit par la convaincre; car tous redoutaient les complications qui pourraient r d’un coup de t Elle dit enfin:

« C’est pour vous que je le fais, bien s ALIGN = JUSTIFY>

Elle sortit. On l’attendit pour se mettre table. Chacun se d de n’avoir pas demand la place de cette fille violente et irascible, et pr mentalement des platitudes pour le cas o on l’appellerait son tour.

Mais au bout de dix minutes elle reparut, soufflant, rouge suffoquer, exasp Elle balbutiait: « Oh la canaille! la canaille! »

Tous s’empressaient pour savoir, mais elle ne dit rien; et, comme le comte insistait, elle r avec une grande dignit « Non, cela ne vous regarde pas, je ne peux pas parler. »

Alors on s’assit autour d’une haute soupi d’o sortait un parfum de choux. Malgr cette alerte, le souper fut gai. Le cidre bon, le m Loiseau et les bonnes soeurs en prirent, par Les autres demand du vin; Cornudet r de la bi Il avait une fa particuli de d la bouteille, de faire mousser le liquide, de le consid en penchant le verre, qu’il ensuite entre la lampe et son oeil pour bien appr la couleur. Quand il buvait, sa grande barbe, qui avait gard la nuance de son breuvage aim semblait tressaillir de tendresse; ses yeux louchaient pour ne point perdre de vue sa chope, et il avait l’air de remplir l’unique fonction pour laquelle il n On e dit qu’il en son esprit un rapprochement et comme une affinit entre les deux grandes air max bw pas cher passions qui occupaient toute sa vie: le Pale Ale et la R et assur il ne pouvait d l’un sans songer l’autre.

M. et Mme Follenvie nike air max bw d tout au bout de la table. L’homme, r comme une locomotive crev avait trop de tirage dans la poitrine pour pouvoir parler en mangeant; mais la femme ne se taisait jamais. Elle raconta toutes ses impressions nike air max l’arriv des Prussiens, ce qu’ils faisaient. ce qu’ils disaient, les ex d’abord, parce qu’ils lui co de l’argent, et, ensuite, parce qu’elle avait deux fils l’arm Elle s’adressait surtout la comtesse, flatt de causer avec une dame de qualit ALIGN = JUSTIFY>

Puis elle baissait la voix pour dire les choses d et son mari de temps en temps, l’interrompait: « Tu ferais mieux de te taire, madame Follenvie. » Mais elle n’en tenait aucun compte, et continuait: « Oui, Madame, air max 90 ces gens l ne fait que manger des pommes de terre et du cochon, et puis du cochon et des pommes de terre. Et il ne faut pas croire qu’ils sont propres. Oh non! Ils ordurent partout, sauf le respect que je vous dois. Et si vous les voyiez faire l’exercice pendant des heures et des jours; ils sont l tous dans un champ: Et marche en avant, et marche en arri et tourne par ci, et tourne par l S’ils cultivaient la terre au moins, ou s’ils travaillaient aux routes dans leur pays! Mais non, Madame, ces militaires, n’est profitable personne! Faut il que le pauvre peuple les nourrisse pour n’apprendre rien qu’ massacrer! Je ne suis qu’une vieille femme sans c’est vrai, mais en les voyant qui s’esquintent le temp pi du matin au soir, je me dis: Quand il y a des gens qui font tant de d pour utiles, faut il que d’autres se donnent tant de mal pour nuisibles! Vraiment, n’est ce chaussure nike air max pas une abomination de tuer des gens, qu’ils soient prussiens, ou bien anglais, ou bien polonais, ou bien fran Si l’on se revenge sur quelqu’un qui vous a fait tort, c’est mal, puisqu’on vous condamne; mais quand on extermine nos gar comme du gibier, avec des fusils, c’est donc bien, puisqu’on donne des d celui qui en d le plus? Non, voyez vous, je ne comprendrai jamais ALIGN = JUSTIFY>

« La guerre est une barbarie quand on attaque un voisin paisible; c’est un devoir sacr quand on d la patrie. »

La vieille femme baissa la t quand on se d c’est autre chose; mais si l’on ne devrait pas plut tuer tous les rois qui font pour leur plaisir? »